FLORE / Le temps retrouvé  

Démarche / Statement

 

Comme une ligne de vie qui se poursuit, tout mon travail photographique est traversé par la quête de la beauté du hors-temps. Pas une quête nostalgique qui sombrerait dans le passéisme mais la recherche opiniâtre d’un temps éternel, où il serait enfin possible de s’arrêter, de regarder et de cueillir l’infinie délicatesse d’un geste simple et de choses apparemment sans importance. Comme une révolte face à la rapidité du temps présent.

Au Maroc, où mon grand-père enseignait les mathématiques et que je connais bien pour y avoir voyagé depuis ma plus tendre enfance, je suis partie à la recherche de ce temps suspendu. J’ai choisi la stabilité du tirage Fresson et un format rond, rappelant le rendu du premier appareil The Kodak de 1888, opérant, là aussi, un saut temporel.

A travers les campagnes et en parcourant les villes, loin des clichés des souks animés, j’ai réalisé l’album d’un voyage imaginaire mais pourtant bien réel, au coeur de ce fascinant pays. Véritable antidote au temps présent, cette série se veut un éloge de la lenteur et d’une culture plus que millénaire qui résiste aux sirènes de la mondialisation.